Sunday, November 30, 2008

This week: Thanksgiving and f**** marketing paper

Chers vous,
Meeting avec mon groupe de Marketing, évidement nous avons commencé avec 25 minutes de retard sur l’heure du rendez-vous. Ils sont toujours en retard. J’ai écrit ma partie, réécrit la leur, fait la mise en forme et préparé la présentation.
Bien que je leur ai envoyé hier le travail pour qu’ils le lisent et l’améliorent avant une mise en commun, ils n’ont rien fait. Donc j’attends… Encore !!
Il y en a un des deux qui est trop mythique : il écrit « they where » j’ai de la peine à croire que c’est possible et que se soit moi qui ai à lui expliquer la différence entre « where » et « were »…
Sinon Thanksgiving était vraiment génial. On est partie de San Diego mercredi en début d’après midi, pour éviter le trafic. On a mis 2h30 au lieu de 1h30. Ils habitent une sympathique maison presque tout plate. Le père informaticien était dans son garage où il rénove une Pantera de 1971… Il a déjà remis sur pied une Porsche de 1975. J’ai puis étalé ma science automobile… Non je rigole. Je crois que quand j’ai les moyens, je lui rachèterai la Porsche.
La maman était très sympa et faisait bien à manger. Pour le repas de Thanksgiving nous sommes allés chez l’oncle. On était 30 à table. L’un des grand-pères ressemblait pire à François l’embrouille ! On a bien mangé, trop pour être exact. J’ai montré mes talents en chant quand on a joué à « the band » sur la wii. Tout le monde adore la Suisse. L’un des grand-père m’a raconté son voyage à St Gall qu’il avait trouvé très mignon. J’avais l’air un peu bête quand ils m’ont parlé d’Engelberg et d’Interlaken où je n’ai jamais été. Le père de Stéphanie est un grand fan d’escalade. Il voulait faire le Cervin mais le temps n’était pas propice.
Bref bref… Je me réjouis tant de Zermatt, je check la météo assez régulièrement.
La maison aurait trop plu à Tam : typiquement us. Le salon télé avec des canapés tellement confortables, un écran immense au mur et le feu. Tellement mythique : pour allumer le feu, il faut ouvrir le gaz et l’allumer… Et quand on éteint le feu on coupe le gaz.
Super mes deux guys de marketing réécrivent le travail… Ils ajoutent des recherches faites il y a 3 semaines. Je leur avais demandé de m’envoyer ce qu’ils avaient pour que ça puisse être fini… Je me demande si je ne peux pas sortir et profiter du soleil et des 24°C.
Je suis rentrée vendredi de chez Stéphanie et été au fitness avant de mourir obèse… ;-) Je n’ai pas fait grand-chose, mais vu que je n’avais rien à faire… Et que bien que les textes de mes cours à St. Gall soient très tentants, j’ai regardé des dvd.
Je vais les tuer… Heureusement que je suis en train de vous écrire et que ça m’empêche de leur éclater mon ordi sur la tête… Ah ! Je déteste qu’on me fasse perdre mon temps !!
Bref bref
Ma colocataire devait partir à Santa Barbara avec les allemands. Mais vu que Janina prône la spontanéité, et qu’elles avaient plus ou moins prévu de passer Thanksgiving avec les espagnols qui eux aussi sont très « spontan ». Ils n’avaient donc rien prévu mercredi. Et sont parti vendredi à LA. Je me réjouis de savoir combien de temps ils vont mettre pour rentrer ce soir… Parait que c’est un vrai « parking lot » (j’adore cette expression ! La mère de Stéphanie l’a dit mille fois pendant que j’étais là bas !) lors des retours de ce weekend de vacances.
Voili. J’ai du « hi fiver » pour le travail de marketing. Pour notre bon travail !!! Oui oui je me calme et pense à une belle piste de ski…
J’ai encore un meeting à 5pm avec mon groupe de management. Youpi ! Mais bon mercredi mes groupes seront finis youhouhou.
La semaine suivante sera ce que le américains appellent la « dead week » car les profs ont en général fini leur cours, donc pas de devoirs, pas de lectures, pas de travail… Si ce n’est réviser pour la semaine du 15 pour les final exams.
Voili… Evidemment je vais essayer de profiter de mes derniers jours en short, du soleil de le la température pour bronzer un peu.
Donc voilà. Je vous souhaite un bon lundi et une bonne semaine. Je vais continuer à supporter les deux gaillards.
Je vous embrasse, vous me manquez toujours autant. Profitez de la neige pour moi. See ya in 3 weeks !!!
Rebecca

Stéphanie & me

1 Comments:

Blogger P-Man said...

Dear Becky,

The quality of your french doesn't allow you to make comments about the quality your teammates' (sic) writing...

But I do agree! "They where" ? It's just about good for crying out loud...

Cheers and see you when you get back,
P

12/01/2008 12:13 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home